info@labonneprime.fr
01 84 80 60 22

La prime Habiter Mieux agilité se transforme et devient MaPrimeRenov’

L’ancienne prime de l’Anah bien connue, l’aide Habiter Mieux agilité est devenue en  2020 MaPrimeRénov’. Qu’est-ce que cela change ? LaBonnePrime vous éclaire sur ce dispositif qui a pour but d’aider les ménages qui ont besoin d’un coup de pouce financier.

Rénover votre logement sans vous ruiner, ça vous dit ?

l'essentiel a retenir

Une aide remplacée en 2020 pas ma prime rénov

anciennement destinée aux ménages à revenus modestes

35% ou 50% du montant des travaux selon les revenus

En quoi consistait Habiter Mieux agilité ?

Cette prime avait pour but d’aider tous les ménages, y compris les plus modestes, à pouvoir accéder à la rénovation énergétique.

Selon le ministère de la Transition écologique, 17% des logement sont de véritables gouffres à énergie. Cela représente pas moins de 5 millions de foyers.

La prime Habiter Mieux agilité a pour but de résorber le parc de maisons et appartements qui ont une forte inefficacité énergétique. Elle vise spécifiquement les ménages les plus précaires et cherche à financer des travaux bien précis :

  • L’isolation des murs pour une meilleure performance thermique
  • L’isolation des combles et des plafonds.
  • L’échange et l’installation d’une chaudière plus performante. L’objectif premier de cette disposition et de faire disparaître les chaudières au fioul, inefficaces et nuisibles pour l’environnement.
  •  

LaBonnePrime vous éclaire :

Vous voulez réaliser un ensemble de rénovations pour améliorer le confort et l’efficacité énergétique de votre logement ? Si le gain estimé est supérieur à 35%, alors vous pouvez prétendre à l’aide  Habiter Mieux sérénité. Cette autre aide de l’Anah permet de financer un bouquet de travaux de rénovation comme le changement d’une chaudière couplée à des travaux d’amélioration de l’isolation des combles.

Avec LaBonnePrime calculez l’aide à laquelle vous avez droit

Habiter Mieux agilité : pourquoi et par quoi va-t-elle être remplacée ?

En janvier 2020, l’aide Habiter Mieux agilité a pris fin. Elle a été transformée et rationnalisée avec le cadre du crédit d’impôt pour la transition énergétique dans l’aide MaPrimeRénov’. Le but est de simplifier les démarches des demandeurs. De plus, ses conditions d’attribution s’étendent à plus de situations. L’objectif est de ratisser le plus large possible pour améliorer l’efficacité énergétique du plus grand nombre possible de foyers.

Un plus grand nombre de travaux éligibles

Seuls trois types de chantiers étaient aidés par la prime Habiter Mieux agilité. MaPrimeRénov’ étend les travaux qui peuvent être financés à tous les travaux de chauffage et d’isolation, ainsi qu’à la rénovation globale du logement. A titre d’exemple une réfection d’isolation de toiture peut être aidée à raison de 75 euros par mètre carré.

Une prime à laquelle tous les ménages peuvent prétendre.

La prime Habiter Mieux agilité était distribuée de manière restictive avec des conditions de ressources assez faibles. Au contraire, MaPrimeRénov’ est vraiment destinée à tous les ménages, même si leurs revenus sont déjà confortables. Toutefois l’aide est proportionnelle aux revenus. 

Dix-mille euros, pas moins…

C’est le plafond de l’aide MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une chaudière à granulés. Ce plafond est soumis à conditions de ressources.

C’est le montant maximal que peut atteindre MaPrimeRénov’ pour la pose d’une chaudière à granulés, dans la catégorie « bleu » qui cible les ménages les plus modestes.

Extension du nombre de propriétaire pouvant demander l’aide

L’ancienne prime Habiter Mieux agilité était réservée aux propriétaires habitant leur logement. Le nouveau dispositif s’adresse aussi aux propriétaires louant leur logement, ainsi qu’aux copropriétés (à condition bien sûr que la rénovation concerne les parties communes). Dès l’été 2021, les usufruitiers pourront aussi prétendre à l’aide MaPrimeRénov’.

Davantage d’habitations éligibles

L’ancienne aide était destinée aux habitations âgées de plus de 15 ans. L’aide MaPrimeRénov permet d’avoir une aide substantielle pour ses travaux de rénovations même si logement a à peine plus de 2 ans.

Une grille de montants plus lisibles.

L’ancienne aide couvrait d’un tiers à la moitié du montant du devis, avec une aide de 150€ pour couvrir les frais éventuels d’accompagnement ou de diagnostic énergétique. Le calcul était donc assez compliqué et peu lisible.

Le bon tuyau de LaBonnePrime :

L’aide MaPrimeRénov’ peut tout à fait s’ajouter avec les CEE (certificats d’économies d’énergie), les aides d’Action Logement ou des dispositifs locaux. Elle est compatible avec l’éco-PTZ et avec la TVA à taux réduit. C’est jusqu’à 90% de la facture qui peut au final être couvert !

Avec MaPrimeRénov’, les choses sont bien plus claires. Les primes sont fixées à l’avance, et dépendent uniquement :

  • Du niveau de revenu du foyer ; à ce titre des catégories par couleur ont été établies, du plus modeste (bleu) au plus aisé (rose)
  • Des économies d’énergies pouvant être réalisées avec les travaux.

Un décaissement rapide

Avec MaPrimeRénov’, l’aide arrive sous deux semaines. Rien à voir avec Habiter Mieux agilité, où le remboursement pouvait mettre un an à être versé.

Au revoir HMA, bonjour Ma Prime Rénov’

LaBonnePrime vous accompagne pour tous les projets de rénovation de l’habitat, d’isolation ou encore de remplacement de systèmes de chauffage. Il est possible de cumuler la prime de l’anah avec d’autres primes, comme la prime Energie. Cela crée un effet de levier qui permet à tous les foyers de pouvoir financer ses travaux, faire des économies et accroitre leur niveau de confort.

La mise au rebut de l’ancienne prime a eu son succès : des centaines de milliers de foyers ont demandé l’aide MaPrimeRénov’ l’année dernière. Dès la première partie de l’année de 2021, ce même chiffre a été en passe d’être atteint.

Des difficultés à vous chauffer lorsqu’il fait froid ? LaBonnePrime
vous aide à améliorer vos conditions de confort !